Conseils Pratiques

10 conseils pour prévenir les verrues plantaires

10 conseils pour prévenir les verrues plantaires

Les verrues plantaires sont courantes dans notre société. Tout le monde connait au moins une personne dans leur entourage qui a déjà souffert des verrues plantaires. La cause des verrues plantaires est un virus commun de la peau, le virus du papillome humain (VPH). Ce virus change la structure de la peau. La peau devient plus dure et plus vascularisée. À l’intérieur des verrues plantaires, on trouve des points noirs. Ces points noirs sont des vaisseaux sanguins éclatés. Une verrue plantaire peut faire mal au toucher ou à la marche. Voici 10 conseils pour prévenir des verrues plantaires.

1) Éviter de marcher pieds nus

Le virus qui est à la source des infections des verrues plantaires se trouve sur le sol. Les endroits communs d’infection pour ces virus contagieux sont des lieux humides et publics. S’il y a un bris de la peau des pieds, soit par une abrasion, par une ampoule ou par une coupure, la peau perd sa protection naturelle. Par conséquent, la peau sans défense peut être attaquée par le virus.

2) Utiliser des sandales de douche, principalement dans les salles d’eau publiques

Les lieux publics humides tels que les douches de piscines, les douches de gymnases, les douches d’arénas et même les douches d’hôtels créent tous un environnement favorable à la viabilité des virus associés aux verrues plantaires. Il est nécessaire de toujours éviter le contact avec le sol dans ces endroits en portant des sandales de douche ou des ‘flips-flop’. Eh oui, même dans les douches d’hôtels!

3) Changer de chaussures et de chaussettes à tous les jours

L’humidité et la chaleur sont des facteurs qui favorisent la croissance du virus des verrues plantaires. Le virus peut aussi survive sur nos morceaux de linge pour une période non définie. Par conséquent, les souliers et les chaussettes deviennent un endroit convenable pour attraper des verrues plantaires. En changeant nos souliers et nos bas tous les jours, les pieds sont moins exposés aux facteurs favorables d’infection et le taux d’infection du virus est atténué.

4) Garder vos pieds propres et secs

Les pieds malpropres et humides souffrent d’une altération des structures de la peau. Par conséquent, la peau perd sa protection naturelle. Sans cette protection, la peau est plus facilement envahie par les organismes, les microbes et les virus.

L’hygiène normale des pieds prévient la destruction de la peau. Dans ces circonstances, le virus de VPH est moins disposé à attaquer la peau et créer des verrues plantaires.

5) Vérifier périodiquement les pieds de vos enfants

Les verrues plantaires ne sont pas toujours douloureuses. Donc, c’est possible d’avoir des verrues plantaires et de ne pas le savoir!

Il est important de vérifier les pieds de vos enfants, surtout ceux qui visitent les lieux publics humides (piscines). Une verrue qui prend de l’expansion fera mal éventuellement. De plus, les verrues volumineuses sont plus difficiles à éliminer.

Vérifier les pieds de vos enfants pour tout changement au niveau de la peau. Consultez un podiatre si vous voyez une bosse sur la peau, une excroissance avec des points noirs ou la peau rouge et enflammée.

6) Éviter tout contact direct avec les verrues plantaires des autres

Quand nous avons un changement au niveau de la peau, il est normal de vouloir en faire l’inspection. Par contre, les verrues plantaires sont contagieuses.

Il ne faut jamais polir, frotter, égratigner ou percer la peau des verrues plantaires. Il est malheureusement commun de frotter une verrue plantaire avec une pierre ponce en pensant que cette lésion soit un cor ou une callosité et de la transmettre aux autres. Les verrues plantaires ont une cause virale; il est nécessaire d’éviter tout contact avec la peau. Sinon, la propagation des verrues est certaine.

7) Ne pas négliger toute excroissance et tout changement sur la peau de votre pied

Des changements épidermiques des pieds ont des causes multiples. Une des étiologies de ces changements est le virus causant des verrues plantaires. Il est nécessaire de consulter votre podiatre pour des verrues plantaires pour éviter la douleur et pour limiter la multiplication de ces lésions, souvent compliquées à soigner.

Par ailleurs, les autres changements au niveau de la peau peuvent avoir des conséquences dangereuses. Les patients diabétiques ou les patients atteints de troubles vasculaires n’ont pas un potentiel normal de guérison. Il faut consulter immédiatement le podiatre dans ces circonstances.

8) Protéger la peau des blessures

Les pieds sont souvent sujets à des irritations telles que des ampoules (lors du port de nouveaux souliers), une écharde qui perce la peau lorsque nous marchons pieds nus dans le jardin, etc.

Aussitôt que la peau est ouverte et sans protection, le virus des verrues plantaires rentre plus facilement. Il est essentiel de protéger la peau coupée, irritée ou enflammée afin de limiter l’exposition des organismes, incluant les virus. En couvrant la peau avec un diachylon ou un ruban adhésif étanche à l’eau, la peau est protégée.

9) Couvrir des verrues plantaires dans les environnements humides publics

En raison de la facilité de propagation des verrues plantaires, il est fondamental de les couvrir avec un ruban adhésif étanche. Cette protection minimise l’expansion du virus et limite son rayonnement.

10) Éviter les traitements rapides disponibles en pharmacie

Les verrues plantaires ont plusieurs imposteurs! Les verrues plantaires ressemblent à des cors, à des callosités, et à des corps étrangers. Seulement votre podiatre peut vous aider avec le diagnostic. Consultez votre podiatre pour éviter des traitements inefficaces et inutiles.

Par ailleurs, les traitements rapides disponibles en pharmacie contiennent des acides qui peuvent brûler la peau saine autour des verrues plantaires. Une deuxième blessure, souvent plus douloureuse que la verrue elle-même, est fréquemment le résultat.

 

Si vous connaissez quelqu’un qui a déjà souffert de verrues plantaires ou si vous avez peur d’être exposé aux virus du VPH, ces 10 conseils vous aideront grandement. Consultez votre podiatre afin de garder vos pieds sains et fonctionnels!

Problème de pieds

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *