Mise à jour COVID-19 En Savoir Plus

L’infection fongique des ongles

L’infection fongique des ongles est le fait de micro-organismes qui infectent les ongles des mains et des pieds. Cette infection est très fréquente : elle touche plus 2 millions de personnes au Canada. Une infection fongique des ongles est également appelée onychomycose.

L’infection fongique des ongles siège sous l’ongle. L’ongle offre un abri sûr au champignon et le protège pendant sa croissance. C’est pourquoi il est si difficile de parvenir une infection fongique des ongles.

Le plus souvent, l’infection fongique des ongles apparait sur les ongles de pied. Les chaussettes et les chaussures maintiennent un environnement obscur, chaud et humide au niveau des ongles de pied. C’est l’endroit parfait pour la croissance du champignon.

Les micro-organismes responsables de l’infection fongique des ongles peuvent se transmettre d’une personne à une autre, car ces micro-organismes peuvent survivre dans les endroits où l’air est souvent humide et où les personnes marchent pieds nus. C’est le cas dans les douches, les salles de bains ou les vestiaires. L’infection peut aussi se transmettre chez l’esthéticienne par une lime à ongles ou une lime émeri. L’infection fongique des ongles peut également s’étendre d’un ongle à un autre.

Quelles sont les causes de l’infection fongique des ongles ?
Le plus souvent, le minuscule champignon parvient sous l’ongle et s’y implante. Tout ce qui peut endommager un ongle facilite l’entrée du champignon :
•    Blessure (comme un coup de marteau donné sur un ongle des mains)
•    Traumatismes chroniques dans les souliers associées avec l’activité sportif
•    Chaussures mal ajustées qui pincent les orteils.

Qui est à risque ?
De nombreuses personnes sont exposées au risque de contracter une infection fongique des ongles :
•    Les personnes qui partagent des vestiaires, des salles de bain ou des douches, ou fréquentent les piscines publiques.
•    Toute personne qui transpire abondamment des pieds au travail ou pendant ses loisirs.
•    Les personnes qui sollicitent beaucoup leurs pieds, comme les athlètes, les coureurs et les danseurs.
•    Les personnes ayant contracté un pied d’athlète par le passé (une infection fongique qui provoque des démangeaisons douloureuses au niveau des espaces interdigitaux des orteils, accompagnées de fissures ou d’exfoliation cutanée).
•    Les personnes qui reçoivent des soins de pédicure dans des salons négligents sur l’hygiène des coupe-ongles, limes à émeri et autres instruments.
•    Les personnes âgées de plus de 65 ans.
•    Les personnes ayant des problèmes médicaux, comme des troubles circulatoires, (irrigation sanguine), un diabète ou une maladie du système immunitaire (comme le sida ou l’infection à VIH).

Quels sont les signes ou les symptômes d’une infection fongique des ongles ?
Vous pouvez voir, sentir ou percevoir une infection fongique des ongles une fois qu’elle est installée.
•    La couleur de l’ongle peut virer au jaune-vert, au marron ou au noir.
•    L’ongle peut se feuilleter.
•    Des débris peuvent s’accumuler sous l’ongle et dégager une odeur nauséabonde, notamment au niveau des orteils.
•    Un ongle de pied peut s’épaissir et rendre le port de chaussures douloureux ou inconfortable.
•    Un ongle de pied infecté peut rendre la marche ou la station debout pénible.
Ces symptômes peuvent ne pas s’améliorer. En fait, une infection fongique non traitée peut s’aggraver.