Mise à jour COVID-19 En Savoir Plus

Traitement des ongles incarnés

Chez les nourrissons et les petits-enfants

L’hypertrophie des bourrelets latéraux – elle régresse toute seule et ne nécessite en général aucun traitement.

Chez les adolescents et les seniors

Traitement préventif
 :
Eviter de couper les ongles dans les coins quand cela est possible.
Faire des soins antiseptiques adaptés dès l’apparition d’une inflammation.
Faire des soins podiatriques adaptés en dehors des périodes de poussée.
Utiliser des chaussures suffisamment larges.

Traitement curatif

Traitement antibiotique et antiseptique (bains de pieds avec un antiseptique).

Les interventions chirurgicales définitives
; Une intervention chirurgicale est souvent nécessaire en cas de récidives fréquentes.

Intervention classique; 
Après une anesthésie locale à la base de l’orteil et la mise en place d’un petit garrot, le médecin coupe chirurgicalement un croissant de chair sur le côté de l’ongle, comportant le côté de l’ongle et sa racine. La mise en place de points de suture est nécessaire pour refermer la plaie.
 Inconvénients : douleur importante après l’intervention, nécessité d’un arrêt de travail de plusieurs jours, échec de la procédure.

Intervention au phénol – c’est la méthode qui a notre préférence.
 Après une anesthésie locale à la base de l’orteil et la mise en place d’un garrot de doigt, le podiatre coupe la languette d’ongle qui rentre dans la chair et détruit définitivement la racine fabricant la portion d’ongle qui s’incarne par une application de phénol.
 Avantages : technique réalisée au cabinet du podiatre sous anesthésie locale, quasi absence de douleur après l’intervention, pas d’arrêt de travail ou de quelques jours seulement, aucune cicatrice visible.
 Inconvénients : l’échec de la procédure moins que 10%.

Questions fréquentes sur les ongles incarnés

Peut-on éviter l’intervention quand on a des ongles incarnés ?

Les soins podiatriques permettent souvent d’éviter l’intervention pendant plusieurs années. Les ongles incarnés des nourrissons s’améliorent souvent avec le temps.

Quand faut-il décider de se faire opérer ?

La survenue d’une infection, d’une excroissance charnue (bourgeon charnu) ou de douleurs que les soins podiatriques ne peuvent faire passer indiquent la nécessité d’une intervention.